• L'anneau d'Atlantide - Juliette Benzoni

    Couverture du roman"Tu n’es pas Lancelot, je ne suis pas Perceval et on ne vit plus au Moyen Âge. Je pensais stupidement à notre vulgaire arme moderne : l’argent ! Si l’on s’en tient à l’Histoire, combien de sites inexpugnables sont tombés au cours des siècles parce que quelques pièces d’or étaient venues graisser subrepticement la patte d’un citadin assez costaud pour tirer les verrous soigneusement huilés ? Ce type se prend peut-être pour le dernier pharaon, mais il m’étonnerait fort qu’il n’ait que des adorateurs !"

     

     

    Edité chez Plon, 2009.

    Du même auteur, mettant en scène le même héros, on compte Le Boiteux de Varsovie ; La Florentine ; Marie des intrigues ; La Perle de l'Empereur ; Les "Larmes" de Marie-Antoinette ; Le Jeu de l'amour et de la mort ; Secret d'Etat. Tout ces ouvrages mettent en scène Aldo Morosini, prince vénitien issue d'une vieille noblesse, antiquaire et joaillier. 

    "Quel est cet anneau qu'un vieil homme frappé à mort et déshabillé confie à Aldo Morosini dans une rue de Venise, la nuit ? Quelques mots dans un dernier souffle évoquant l'Egypte. Or il pourrait s'agir d'un bijou venue de la légendaire Atlantide ...

    Tandis que l'enquête de police ne mène à rien, quelqu'un vient réclamer le mort, un diplomate égyptien. Mais les questions qu'il pose déplaisent à Morosini qui l'éconduit. Et tout pourrait s'arrêter là, si, à quelques temps de là, celui-ci ne recevait une invitation à se rendre au Caire pour traiter une affaire délicate avec une ex-épouse du roi Fouad. Il accepte d'autant plus volontiers  qu'il s'ennuie et espère retrouver là-bas son compère Vidal-Pellicorne qui "fouille" aux alentours du Nil. Tout va alors s'emmêler et même virer au cauchemar quand le sang coule à propos d'une légende : celle de la Reine Inconnue qui aurait régné sur l'Egypte, alors colonie d''Atlantide, au moment du cataclysme où s'engloutit l'île mythique. Sa tombe recèlerait des trésors inouïs défendus par une terrible malédiction que, seul, l'Anneau peut vaincre ...

    Dès lors, tous les coups sont permis !"

     

    ••••••••••••••••••••••••••••••••••••

     

    L'auteur en quelques mots : Depuis quelques années maintenant, Juliette Benzoni s'est forgé la réputation mérité de reine du roman historique français. Elle vit à Saint-Mandé où son second mari travailla comme adjoint au maire. Elle signe là le huitième opus des aventures du prince vénitien.

     

    ••••••••••••••••••••••••••••••••••••

     

    Mon avis : Avec un travail de documentation énorme, Juliette Benzoni signe en plus d'un roman de qualité une fresque historique juste et vivante. La narration est harmonieuse, fluide et se lit bien. Les personnages sont travaillés afin que chacun se distingue des autres, bien qu'on échappe guère à quelques caricatures, traitées cependant avec finesse et humour. L'intrigue est passionnante : elle démarre sur les chapeaux de roues mais ce rythme haletant retrouve toutefois quelques moments de calme à l'occasion. Ce roman est cependant destiné à la détente et non à l'information historique pure. Le contexte historique n'est là que pour planter l'histoire et n'apporte à l'intrigue rien de bien passionnant. On l'apprécie pendant les vacances, sur une chaise longue avec un mojito à côté de soi, par exemple ... 

     

     

    L'anneau d'Atlantide - Juliette Benzoni

     

    « La saga Tara Duncan - Sophie Audouin-MamikonianMeurtre à la sauce cajun - Robert CRAIS »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Gwenn Doz
    Mardi 19 Août 2014 à 13:51

    Merci, Chlo, je m'en vais de ce pas acheter le premier de la série... Gwenn...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :